Archive for Uncategorized

Qui soutiennent-ils pour la présidence de la Commission ?

10342592_10153281609768538_455537807_nParis. — Regards sur la politique recevait en direct quatre têtes de liste de petits partis pour un débat à la veille des élections législatives européennes. Mais s’ils sont élus au Parlement européen, pour quel candidat à la présidence de la Commission européenne. Guy Verhofstadt ? Martin Schulz ? Jean-Claude Juncker ? José Bové et Ska Keller ? Aléxis Tsipras ? Les réponses :

Négocier

Rien n’est décidé encore pour Pierre Larrouturou , tête de liste Île-de-France de Nouvelle Donne. C’est encore le temps des négociations. Mais avec qui ? Avec un social-démocrate allemand comme Schulz alors qu’en France l’ancien vert, l’ancien socialiste, ne cesse de tancer celui qui est à la présidence ?

Cafouiller

Et ça bafouille un peu du côté d’Isabelle Bordry , tête de liste Île-de-France de Nous Citoyens. La “business angel” nouvellement investie en politique penche vers l’Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe (ADLE), avec à sa tête, Guy Verhofstadt qui devient ici Guy “Vershtrasse”. Un problème de connaissance des questions européennes ? Quoi qu’il en soit, Nous Citoyens, qui se revendique “non partisan” est sur la même ligne politique que les partis centristes Modem-UDI engagés derrière l’ancien Premier ministre belge qui eux feront des élus. Nous Citoyens, un prochain courant libéral pour l’UDI ?

Groupir

Pour Hélène Feo , tête de liste du Parti fédéraliste européen, une réponse double : la création d’un vrai groupe fédéraliste au Parlement est nécessaire et celui-ci pourrait avoir un candidat. En l’absence de candidat fédéraliste, c’est le candidat de l’ADLE, Guy Verhofstadt qui obtiendrait ce vote. Mais au-delà, Hélène Feo désire une coprésidence centre-vert à la commission Européenne. En attendant le saut fédéral, le programme du Parti fédéraliste européen est le même pour les autres candidats de cette mouvance en Europe.

Green Sails

Véronique Vermorel, tête de liste en Île-de-France pour le Parti pirate hésite mais son parti, déjà représenté au Parlement européen, s’associe traditionnellement aux Verts. A noter : la jeune candidate qui veut “hacker” la politique et ses vieilles habitudes en fait comme les autres, en famille : son frère Thomas Watanabe-Vermorel est porte-parole du mouvement et ancien candidat aux municipales dans le Xe arrondissement de Paris.